Un message important du professeur Crusoé pour ses amis canins.

Parce que protéger votre animal, c’est aussi protéger votre famille.

L’environnement extérieur, le parc à chien, vos plates-bandes, votre jardin ainsi que votre gazon peuvent être contaminés par des selles d’autres animaux, contenant des œufs invisibles de vers qui survivent longtemps dans l’environnement… jusqu’à quelques années ! Certains de ces parasites intestinaux peuvent se transmettre aux humains.

Également, les chats et chiens peuvent être infestés par d’autres parasites tels que les puces, les tiques, les mites et le ver du cœur.

Savez-vous comment protéger votre animal ? En faisant de la prévention. C’est le seul moyen efficace pour protéger votre santé, celle de votre famille ainsi que celle de votre compagnon.

Les parasites que votre animal pourrait attraper…

Puces
Tous les animaux qui sortent de la maison peuvent contracter des puces. Les puces qui sont dans le pelage de votre animal peuvent pondre jusqu’à 50 œufs par jour ! En plus de transmettre un type de ver intestinal, les puces peuvent causer d’importantes réactions allergiques aux animaux et aux humains.

 

Ver du cœur
Au Québec, durant la période estivale, les chiens peuvent contracter le ver du cœur par une piqûre de maringouin transportant le parasite. La prévention est simple et dans le but de prescrire un médicament préventif en toute sécurité, votre vétérinaire recommandera d’effectuer un test de dépistage aux 2 ans, ou annuellement si votre animal vit ou fréquente une région fortement à risque.

 

Tiques

Les tiques sont de plus en plus présentes au Québec et certaines d’entres elles peuvent transmettre la maladie de Lyme, qui entraîne des difficultés à se déplacer, de la douleur aux articulations et de la fièvre. Si votre chien fréquente des zones boisées, des broussailles ou des endroits peuplés de chevreuils, il doit être protégé contre les tiques. Et puisque les tiques peuvent piquer votre animal dès que la température extérieure atteint 4°C, il est recommandé d’utiliser une médication préventive dès le début du printemps.

Vers intestinaux
Vers ronds, vers en crochets, vers en fouet, vers plats, protozoaires…Saviez-vous que certains parasites intestinaux peuvent se transmettre aux humains ? Les enfants et les personnes immuno-supprimées sont particulièrement à risque, et cela peut leur occasionner de graves problèmes de santé.

Prévention = Protection

Faites examiner votre animal annuellement par un vétérinaire et apportez des selles pour une analyse complète. Administrez à votre animal un traitement contre les vers intestinaux et les parasites externes tel que prescrit par votre vétérinaire. Heureusement, une multitude de produits existent et combinent la prévention contre plusieurs parasites (puces + tiques, puces + parasites intestinaux).

Dates à retenir

La prévention contre les tiques est recommandée dès le 1er avril 2018.
Le test de dépistage du ver du cœur, afin de savoir si votre animal est contaminé, est recommandé dès le 15 avril. La prévention contre le ver du cœur débute à partir du 1er juin 2018.
N’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails. Seul votre médecin vétérinaire peut vous recommander un produit antiparasitaire sécuritaire et adapté aux besoins de votre famille et de votre animal.