L’été, il fait chaud. Plusieurs animaux peuvent souffrir de la chaleur et parfois même, faire un coup de chaleur.

 

DÉFINITION :

Un coup de chaleur est un phénomène d’hyperthermie (température corporelle trop élevée) et est souvent lié aux conditions extérieures. Il est brutal et rapidement mortel, mais pourtant facile à éviter. Le chien est plus souvent atteint que le chat par cette condition. Chez l’humain, une grande partie de la chaleur corporelle peut être gérée par la transpiration mais saviez-vous que le chien et le chat ne suent pas ou très peu ?!? Effectivement, ils ont très peu de glandes sudoripares et ces dernières sont situées majoritairement sous leurs pattes.
Un chien qui halète peut être simplement stressé mais il peut également essayer de diminuer sa température corporelle. En effet, lors de l’halètement, l’animal expulse la chaleur de son corps pour faire entrer de l’air frais et ainsi se refroidir. Cependant, lors de températures très chaudes, ce processus est inefficace puisque l’animal aspire de l’air chaud et cela fait en sorte qu’il emmagasine la chaleur au lieu de l’expulser. La température normale de nos animaux de compagnie se situe entre 38°C et 39°C. On parle d’hyperthermie quand la température rectale dépasse les 40°C.

CAUSES :
Selon PETA.org, par une journée de 78°F (25°C), la température à l’intérieur d’une voiture garée peut s’élever entre 100°F (38°C) et 120°F (49°C) en quelques minutes, et par une journée à 90°F (32°C), la température intérieure peut atteindre les 160°F (71°C) en moins de 10 minutes.
Cependant, la voiture n’est pas la seule façon pour un animal de faire un coup de chaleur.   Voici quelques exemples :
–        Lorsqu’il fait chaud dehors avec un haut taux d’humidité,
–        Lorsque l’animal est en plein soleil sans eau fraîche ni coin d’ombre,
–        Lors d’exercices importants,
–        Lors de problème d’obésité et/ou cardio-respiratoires,
–        Les brachycéphales (Chiens/chats au nez plat).

SIGNES CLINIQUES 
:
Plusieurs signes peuvent être observés (en ordre d’apparition) : halètement, forte salivation (donc déshydratation rapide), agitation, problèmes de mobilité et une baisse de la vigilance, muqueuses bleues/violacées (manque d’oxygène), abattement, prostration, tremblement et finalement la mort.
QUOI FAIRE ? :
–        Mettez votre animal au frais,
–        Le refroidir GRADUELLEMENT (Le faire trop rapidement pourrait causer un choc thermique, créer de la vasoconstriction des vaisseaux sanguins et entrainer l’effet contraire donc impossible pour l’animal de se refroidir)
–        Appeler votre vétérinaire pour que l’animal soit vu le plus rapidement possible. C’EST UNE URGENCE !!

PRÉCAUTIONS :
–        Ne jamais laisser un animal en plein été dans une voiture même avec les fenêtres un peu ouvertes et/ou même s’il fait nuageux.
–        Votre animal doit toujours avoir accès à un coin d’ombre et de l’eau fraîche.
–        Lors de longs trajets, apporter une bouteille d’eau froide pour votre animal. Faites des pauses régulièrement (aux 2 heures) pour l’hydrater et l’aérer (des fenêtres ouvertes parfois ne suffisent pas)

–        Votre animal aime se baigner, pourquoi ne pas lui acheter une barboteuse ?!

Votre animal vous en sera reconnaissant