phone-icon450-834-5563    map-iconRawdon

 
Bien que les porcs-épics n’hibernent pas durant l’hiver,  ceux-ci sortent davantage de leur tanière avec le beau temps qui arrive.  Pitou ou minou, qui s’aventure aussi davantage plus loin dans la forêt, courent davantage de risques qu’une rencontre inopportune arrive.
 
Le porc-épic ne peut pas lancer ses piquants comme la croyance populaire le laisse croire.  Il doit y avoir un contact direct entre le piquant et l’animal importunant  et ceux-ci se détachent alors facilement du porc-épic laissant pitou ou minou avec de beaux pics pris dans la chair.  Chaque piquant est recouvert de minuscules aiguillons qui gonflent une fois enfoncés dans la chair. Ces aiguillons font pénétrer davantage le piquant dans la peau de la «victime» et rendent l’extraction plus difficile.  Il est très important de ne pas les couper car ceux-ci pourraient migrer plus facilement dans la chair et pourront même éventuellement créer une infection.  Communiquez avec votre vétérinaire rapidement pour faire retirer de manière sécuritaire tous les piquants présents et ce, sans faire souffrir votre animal.

Abonnez-vous à notre infolettre

Courriel:
Nom:    
Prénom: