phone-icon450-834-5563    map-iconRawdon

 

Mon nom est BOWIE et j’ai des petits conseils pour vous!

Le temps des fêtes est fantastique, car ça me permet de voir ma famille toute la journée ! Mais misère que ça bouge à la maison! Un va-et-vient de courses, d’activités et de visiteurs.
Ma routine se voit complètement chamboulée. Dans ces moments, je peux être plus craintif, sursauter facilement ou même trembler comme une feuille d’automne. Je suis toujours aux aguets et j’ai aussi tendance à aller me cacher sous le lit pour fuir l’action !
Qu’est-ce qui me stresse autant me demandez-vous ? Ah bien préparons ensemble un temps des fêtes moins stressant pour vos animaux de compagnie.
 
LES VISITEURS
Soudainement, les réjouissances deviennent synonymes d’étrangers sur notre territoire. Avec toutes ces odeurs inconnues, ces nouveaux bruits et ces voix étrangères, tous ces visiteurs augmentent le niveau d’anxiété. Il y a aussi les enfants enjoués et emballés de nous flatter ainsi que les tantes Dorothée qui forcent des bécots sur nos museaux. Pas toujours bienvenues ces attentions. Souvenez-vous que les meilleurs câlins sont ceux qui proviennent de nos maîtres. Comment remédier à ces invasions stressantes ? Donnez-nous le choix. Préparez-nous un endroit calme avec un lit, notre toutou ou notre doudoune et tout ce dont nous avons besoin si nous décidons de ne pas en sortir. Et quel que soit notre choix, ce sera parfait comme ça.

L’activité du temps des fêtes peut être stressante et parfois dangereuse pour les animaux de compagnie. Les rencontres avec des étrangers, les lumières de Noël scintillantes, les gâteries au chocolat potentiellement toxiques et les restants de table riches en gras ne représentent que quelques-uns des dangers des fêtes qui guettent un animal de compagnie. L’Association canadienne des médecins vétérinaires offre les conseils suivants aux propriétaires et à leurs animaux pour profiter d’un joyeux temps des fêtes en toute sécurité.

Raconté par Loulou, le chat
Je veux vous parler de la très excitante période des fêtes. J’aime tellement ça, tout brille dans la maison, mais c’est très difficile de rester « zen » !
Je voulais vous parler de quelques éléments importants pour la sécurité des animaux de compagnie durant la période des fêtes.
 
ON COMMENCE AVEC LE SAPIN :
Il faut l’arrimer au plafond avec un petit fil à pêche à l’aide d’un crochet. C’est plus fort que moi, c’est dans ma nature de grimper et ça sent tellement bon un vrai sapin… Parfois même…1, 2 et HOP ! me voilà dedans et le sapin par terre avec toutes ses boules.
 
LES DÉCORATIONS MAINTENANT :
Essayez de garder hors de ma portée les petites décorations, car parfois je joue avec une telle passion que je pourrais accidentellement m’étouffer.
De plus, celles qui sont cassantes risquent de me blesser les pattes. Les glaçons sont extrêmement dangereux pour moi. Je les mange parfois et je peux être très malade. Ça obstrue mon système digestif. Si vous voyez que je tente d’en expulser un en allant à la litière, je vous prie de ne pas tirer sur le glaçon, mais de m’amener chez le vétérinaire afin d’éviter tout dommage plus grave.
 
L’ÉLECTRICITÉ :
Les rallonges électriques sont chaudes et attrayantes et j’ai tendance à m’y coller et vouloir les mâchouiller. Ne me laissez pas sans surveillance avec des lumières électriques qui trainent. C’est la meilleure solution pour éviter des dégâts.
 

Les froids de l’hiver sont arrivés et vos animaux, qui ont l’habitude d’aller dehors ou d’y vivre, ne sont pas à l’abri de l’hypothermie et des autres risques reliés à l’hiver.  Les chiots ou les chiens âgés sont moins résistants au froid, ainsi que les chiens maigres.
 
 Assurez-vous qu’il ne reste pas trop longtemps dehors surtout dans le grand froid.
 
 Vérifiez et nettoyez régulièrement les pattes de votre chien, surtout après une promenade à l’extérieur, car le sel, la glace ou la neige peuvent s’accumuler et causer des engelures ou de l’irritation.
 
 Les signes d’engelure sont plus présents au niveau des oreilles, la queue et les coussinets.  Ils se caractérisent par des taches pâles, lustrées ou blanches sur la peau.  Pour éviter le tout, limitez les sorties trop longues à l’extérieur.
 
 Les pulls ne sont pas là simplement pour la beauté mais aussi pour leur effet pratique. Si vous avez une petite race ou un chien à poils court, n’hésitez pas à lui en mettre un!  Aussi, il existe des bottines pour protéger les coussinets.  À défaut de ne pas en avoir, avant de sortir votre chien dans la neige ou autre, vous pouvez lui appliquer de la vaseline ou une crème protectrice spécialement formulée pour cet usage au niveau des extrémités, des oreilles, de la truffe, des coussinets et du scrotum.  Elle servira d’isolant thermique.

 En ce qui concerne l’alimentation, il est recommandé d’augmenter de 25-30% la ration alimentaire pour les chiens qui vivent dehors ou qui pratiquent un sport d’hiver car le besoin énergétique n’est pas le même.

Qui dit vacance, dit voyage!  Que ce soit pour aller visiter la famille, aller profiter du soleil du sud, plusieurs points sont à prendre en considération avant de partir avec notre animal de compagnie. 

Voyez cet article intéressant pour vous aider à partir l’esprit tranquille.

Pour en savoir plus:

Conseils pour des déplacements agréables avec votre animal de compagnie

L’arrivée de votre bébé à la maison peut être un moment stressant pour votre animal.
Heureusement, il existe plusieurs façons d’éviter ce stress.

Abonnez-vous à notre infolettre

Courriel:
Nom:    
Prénom: